La toiture du bâtiment n'est pas uniforme. Et bien que cela soit princiaplement des lignes droites, le positionnement précis de cette dernière n'a pas été tout le temps facile.

cinescenie_chateau_VAprès des calculs de distances sur la photographie, j'en ai conclue que la base de la toiture était moins pentue que le reste de la charpente. J'ai donc commencé par modéliser ces bases aux deux côtés. 

cinescenie_chateau_VVue plus précise du travail.

cinescenie_chateau_VVue d'ensemble de l'édifice.

cinescenie_chateau_VPuis une fois sur du positionnement, il n'y avait plus qu'à éxtruder les paroies pour les allonger sur toute la longueure.

cinescenie_chateau_VSimulation du mur latéral, indispensable pour modéliser la base de la toiture en profondeur mais également être sur du positionnement de la ligne figurant le sommet de la toiture.

cinescenie_chateau_VModélisation des deux murs latéraux.

cinescenie_chateau_VAutre vue du même moment dans l'avancement du projet. Très vite, nous nous sommes rendu compte que les pièces étaient décallées. Alors nous avons pris part de choisir une épaisseur de mur de 55cm. Comme le décrochement de la base de la toiture au dessus du vide est de 65cm, il n'y avait plus qu'à créer les angles de sur la base d'un carré de 120cm. Le triangle de la base de la toiture fait donc 120cm sur 90cm de haut.

cinescenie_chateau_VCela nous a permis de mettre en place les 4 murs de la façon la plus correcte possible.

cinescenie_chateau_VEt donc de chercher les repères les plus précis possibles.

cinescenie_chateau_VAinsi, il n'y avait plus qu'à mesurer les angles de la toiture de manière à terminer l'infrastructure.