Après un petit moment sur un autre projet, je prend un temps pour continuer la représentation du château en 3D. Pour le moment, je suis encore sous sketchup ! Bon visionnage !

cinescenie_chateau_VDans cette session, nous commençons à dessiner la forme de nos futurs fenêtres. Ici, les fenêtres de la partie refaite du château actuel.

cinescenie_chateau_VOn ajoute un peu de détail dans le vitrail.

cinescenie_chateau_VPositionnement des repères entre la photo et la reproduction 3D, mise en place des fenêtres sur la partie en ruine du château.

cinescenie_chateau_VMême image mais sous un autre angle.

cinescenie_chateau_VComparaion des trois versions du château.

- - - - -     - - - - -

Depuis quelques articles, je vous présente le fruit du travail de reconstitution, mais aussi de reconstruction du château renaissance du Puy du Fou.

Pour cette représentation, je choisis de me baser sur la photo au centre de l'image, plus précise que la représentation dessin au niveau du calcul des distances en esseyant d'imiter au mieux le dessin. On remarquera sur le dessin le contrebas de la partie à gauche, l'absence de la reproduction de la tour derrière la toiture, la présence des cheminés.

Historiquement, rien ne nous indique que la tour sur la photo (dont nous ne voyons que la toiture) était existante. Aujourd'hui, un balcon y est positionné. Nous suggerons que cette seconde tour à l'arrière du château n'existait pas.

Rien ne nous indique également la présence des cheminés représentées sur le dessin. Cela dit, en cherchant dans les photos mais également dirrectement sur le site, nous remarquons la présence de cheminées à plusieurs endroits. Un conduit a du être construit.

Enfin, rien non plus ne nous affirme que la partie de gauche sur le dessin disposait réellement d'une toiture moins élevée que celle qui longe la plus grande partie du château. Historiquement, il est envageable de ce dire que cette demeure pouvait disposer d'une chapelle principale (comme nous le montre la photo), de logements, de chambres de demestiques (Ce qui justifierai la hauteur moins importante que le reste du château).

Il est probable qu'à l'époque, l'aile qui habrite aujourd'hui le restaurant l'échanssonnerie, ne fut pas construite en même temps que celle qui habrite la salle d'arme et de ballet du spectacle La Renaissance du Château et qu'à cet endroit, des jardins à la française aient été mis en place, au dessus du niveau de l'étang, prolongeant ainsi considérablement en angle droit le mur incliné sous le château.

Bien entendu, ces hypotèses ne font pas l'objets de recherches minutieuses sur le sujet, et chacun est en droit de contredire les résultats proposés au dessus. Cela dit, il me semble évident que, d'une certaine mesure, nous retrouvons une certaine logique à ces quelques points d'architecture (même sans être professionnel !)

Plus d'infos dans les prochains articles.